Velo Club Nord Alsace : site officiel du club de cyclisme de SOULTZ SOUS FORETS - clubeo

Les anciens champions cyclistes se racontent (Article des DNA Wissembourg)

24 septembre 2018 - 16:01

Dimanche 16 septembre, à l’occasion du dernier jour de l’expo « De la roue à la bicyclette », Jean-Luc Ryckelynck, ancien journaliste des DNA, a présenté ses livres et raconté quelques anecdotes sur les anciens coureurs cyclistes alsaciens, en présence d’anciens champions cyclistes.

 

christophe-kern-en-demonstration-sur-un-home-trainer-christophe-kern-en-demonstration-sur-un-home-trainer-photo-dna-1537633955.jpg

Christophe Kern en démonstration sur un home-trainer.

L’exposition estivale consacrée à la roue et à la bicyclette s’est achevée en beauté. Lors de la dixième et dernière animation présentée dans ce cadre, des anciens champions cyclistes de haut niveau ont apporté leurs témoignages. C’est Jean-Luc Ryckelynck, ancien journaliste aux DNA, ancien coureur cycliste amateur et auteur de la série de livres Quand Papy faisait du vélo qui a animé le débat, en présence des anciens champions Richard et Christophe Kern, et d’Afred Joerger, président du VCNA (Vélo-Club Nord-Alsace) durant 27 ans — il vient récemment de passer la main à Jean-Marc Schmitt.

Parmi les innombrables anecdotes qu’il raconte dans sa série de livres, l’auteur choisit notamment quelques frasques de Roger Hassenforder, dont celle-ci : « Alors que le coureur alsacien avait 9 minutes d’avance sur le peloton lors d’une étape sur le Côte d’Azur, il a relevé un défi lancé par un journaliste de Paris-Match , à savoir prendre un bain de mer afin de faire la couverture de Paris-Match. Il a même récidivé pour faire la une de France-Soir. Résultat de ces actes de bravoure : notre extravagant champion alsacien a terminé dernier de l’étape, frôlant même l’élimination ! Ensuite ce sont Richard Kern et son fils Christophe qui, tour à tour, ont relaté des épisodes de leur carrière et répondu aux questions du public.

L’un des plus grands

Dans le milieu des cyclos de l’Outre-Forêt, on ne présente plus Christophe Kern, l’un des plus grands champions cyclistes alsaciens de tous les temps. Professionnel de 2003 à 2014, il détient notamment le record d’Alsace de longévité avec douze ans, et cela malgré une fin de carrière un peu prématurée, à 33 ans. C’est qu’il a commencé très jeune. En compagnie de son frère aîné Jonathan, il a appris le métier dans le sillage de son père Richard, détendeur de tous les tous les titres de champion d’Alsace, en minimes, cadets, juniors et séniors ! Devenu cycliste pro de talent, il a à son actif, entre autres, quatre tours de France, deux tours d’Italie, quatre tours d’Espagne, deux tours d’Allemagne, deux tours de Suisse, deux tours du Gabon, un tour de Pologne, un tour de Malaisie, etc. Parmi ses meilleurs souvenirs, il y a le titre de champion de France du contre-la-montre espoirs remporté en 2001, le grand prix Rudy Dhaenens remporté en 2003, le titre de champion de France contre la montre pro et une victoire d’étape au critérium du Dauphiné Libéré (avec une 6e place à l’arrivée) en 2011.

Parmi ses regrets, la frustration de ne pas en avoir pris le départ en 2006, à Strasbourg, et le fait de n’avoir pas remporté d’étape du Tour de France. Il en est passé tout près en 2009 à Arcalis, dans les Pyrénées, où le vainqueur Brice Feillu, qu’il a talonné, l’a battu de 5 secondes ! « Ce n’est pas vraiment une déception, retient-il, c’est le sport. Je me suis battu pour la victoire, avec mes parents venus m’encourager au pied du col. Ça reste malgré tout un bon souvenir… » Le maillot à pois endossé ce jour n’était donc qu’un lot de consolation.

Les coups durs qu’il a évoqués sont sa blessure (tendinite persistante) qui l’a obligé d’abandonner en 2011, le virus contracté au Gabon et l’insolation en Malaisie. Mais sa grande désillusion était sa non-sélection pour le tour d’Espagne 2014, qui va mettre un terme à sa carrière ! Si cela lui laisse un goût d’inachevé, il n’est cependant pas aigri. Ce qu’il retient finalement, c’est la chance qu’il a eue de pouvoir pratiquer le métier qu’il a choisi durant douze ans au plus haut niveau.

Des potiers exposent

Sur le podium de la cour arrière de la Maison rurale, le public était invité à tester ses performances cyclistes sur des home-trainers reliés à des cadrans.

Commentaires

A SOUTZ SOUS FORÊTS IL EST...

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 4 Compétiteurs
  • 14 Supporters