Velo Club Nord Alsace : site officiel du club de cyclisme de SOULTZ SOUS FORETS - clubeo

ARTICLE DES DNA

16 mai 2015 - 15:47

 

Antoine Raugel, en leader virtuel du challenge de l’Est cadets

Le 27e Grand Prix du Pays de Pechelbronn, proposé dimanche par le VC Nord-Alsace autour de Merkwiller, se trouve rehaussé de l’enjeu du Challenge de l’Est cadets, dont il s’agira de la 2e manche.

 

 

Antoine Raugel (à droite), rayonnant sur le podium national en cyclo-cross, est aussi irrésistible sur route

La débandade du cyclisme féminin

Les dames devaient également être à la fête, par le biais du Challenge de l’Est féminin. Avec dix engagées, l’organisateur de la première manche fut contraint d’annuler.

Avec quatre inscrites (2 Bas-Rhinoises, S. Petithory et N. Schuler et 2 Mosellanes, Muller et Grisius), Alfred Joerger est lui aussi contraint de renoncer. Sans doute que ce challenge de l’Est ne survivra pas à cette seconde annulation. D’autant que les féminines sont en conflit avec l’interrégion, suite à la suppression des titres régionaux accordés aux filles (seul un titre interrégion reste prévu, mais qui se déplacera le 6 juin à Grostenquin pour le chrono et le lendemain à St-Avold pour la course en ligne). Là encore, l’échec s’avère garanti.

Face à l’incapacité de gérer efficacement le cyclisme féminin, la fédération se retranche derrière un « effet Pauline Ferrand-Prévot ». Des retombées totalement inexistantes au niveau du Grand Est, puisque la championne du monde est Champenoise et aucune fille de ce comité ne daigne se déplacer aux pourtant rarissimes courses féminines proposées dans l’interrégion.

Une meilleure mentalité en minimes-cadettes

Heureusement que la mentalité est encore légèrement meilleure en minimes-cadettes filles. Elles ne seront malgré tout que vingt, sans Amélie Hoesch (Altkirch), la lauréate sortante et sans la leader Lyse Girault (Cosne-sur-Loire), qui s’est emparée jeudi des commandes du Challenge Cœur de France, plus médiatique à ses yeux. Des situations compliquées que ne maîtrisent absolument pas les élues régionales et départementales au niveau du cyclisme féminin, face à des gamines de 13-14 ans !

Parmi les cinq Bas-Rhinoises candidates, Marine Huet, qui poursuit sa progression et qui est dotée en sus d’une belle pointe de vitesse, parait en mesure de viser le podium, voire même de s’imposer. Bien que Julie Schmidt (Golbey) sera la favorite majeure. Les minimes Lottmann, Rehm, E. Petithory et Bergantz tenteront de profiter du contexte pour s’affirmer.

87 cadets !

Néanmoins, dimanche, les filles resteront une fois de plus dans l’ombre médiatique face, surtout, à un prometteur peloton interrégional de cadets. Il existe depuis plus de 20 ans une tradition à travers ce challenge, ce qui en assure sa réussite. Deuxième au premier rendez-vous, Antoine Raugel espère au moins confirmer. Sorti victorieux la semaine passée de la Ronde de Meuse (4 étapes), il a évité de courir mercredi et jeudi à Schwenheim, histoire d’alléger son programme (il effectue aussi à fond les saisons de cyclo-cross). Les huit ascensions de la côte de Lobsann devraient contribuer à l’écrémage du peloton.

L’absence du Luxembourg accordera à Raugel le ticket de leader virtuel. Au sein de la formation bas-rhinoise, il sera encadré par Mathern, Fiegel et Geyer.

Le Haut-Rhin comptera sur Burger, Guezennec et Heinis, tout en étant à la recherche du 4e titulaire. L’Aube (Delbove, Noël), les Vosges (L. Lefèbvre), la Nièvre (Bourdiaux) figureront parmi les favoris majeurs. Mais au sein du peloton des 87 engagés, des révélations ne sont pas à exclure. Ce nombre exceptionnel de cadets fera forcément rêver les autres organisateurs de courses en Alsace, au profit de cette catégorie.

Qui rivalisera avec le junior allemand Treubel ?

Qui succédera au junior lorrain Pierre Idjouadiene, lauréat l’an passé du GP Groupama réservé aux seniors 3 et juniors ? Ou plutôt, parmi les 59 inscrits, qui rivalisera avec le junior du Rhein-Neckar Pascal Treubel, 4e et omniprésent jeudi à Schwenheim ?

Tout en se méfiant aussi de son partenaire de club Luca Henn. Christophe Bardyn (Nord-Alsace) est en forme et il évoluera sur ses routes. Imbs (Pédale d’Alsace) voudra honorer son titre régional des seniors 3. On attend aussi l’ex-junior altkirchois Lucien Hoesch, qui a déjà filé à Besançon ou encore Sacha Kleinklaus et Yannis Matmour (Eckwersheim), le récent champion d’Alsace juniors.

S’ajouteront au programme des courses de minimes (14 engagés, dont Waldvogel) et les pass’cyclistes répartis en deux pelotons.

Suite à la suppression de la course féminine, les pass’D 3-D 4 (14 candidats) ne s’élanceront qu’à 10 h 15. Les quatre féminines engagées pourront, si elles le souhaitent, s’aligner sur cette épreuve.

Le parcours : Merkwiller, Lampertsloch, Lobsann, côte de Lobsann, Oberkutzenhausen, Merkwiller (9,540 km par tour).

Horaires : 10 h 15 : pass D 3-D 4 et féminines juniors-seniors (6 tours, 57,2 km)

10 h 25 : minimes (4 tours, 38,2 km)

13 h 45 : challenge de l’Est cadets garçons (8 tours, 76,2 km)

13 h 50 : challenge de l’Est minimes-cadettes filles (4 tours, 38,2 km)

16 h : seniors 3 et juniors (9 tours, 85,7 km)

16 h 05 : pass’D 1-D 2 (7 tours, 66,7 km)

Départs et arrivées, rue de Lobsann à Merkwiller.

Commentaires

A SOUTZ SOUS FORÊTS IL EST...

oct.
10:30
Soultz sous Forets

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 4 Compétiteurs
  • 14 Supporters