ANAEL FINCKBOHNER MAÎTRE A DOMICILE

25 août 2017 - 07:59

Le cadet Bryan pour la première course du jour, puis son frère aîné Alexis lors de la cinquième et dernière épreuve : les frères Huck ont marqué de leur empreinte le programme concocté hier par le VC Nord-Alsace en son fief de Soultz-sous-Forêts.
Les Huck en famille

 

Engagé de toute dernière minute, Alexis Huck (Team Meder) s’est montré le plus fort au sprint. PHOTO L’ALSACE – Jean-Marc LOOS

Convoqués pour 13h, alors que leur course n’était programmée qu’à 15h15, les coureurs du Team Meder avaient une charge de travail à effectuer. Pour s’habituer à des kilométrages supérieurs, en vue surtout de la manche finale de la Coupe de France DN 2, leur équipe technique leur avait imposé un échauffement préalable de 60 km. Tous ont dû s’y soumettre, excepté Alexis Huck.

L’unique rescapé du Tour Alsace bénéficiait d’une dispense et passait d’ailleurs son week-end à Europa-Park. L’appel du bitume a toutefois été le plus fort et le jeune homme ralliait Soultz-sous-Forêts, s’engageait sur place… et s’imposait au bout du compte !

En toute décontraction

Venu en toute décontraction, le Drusenheimois du Team Meder a bien mérité sa victoire. Il a été de tous les coups intéressants, dont cette échappée partie au quatrième des onze tours, associé à son frère Gaëtan, à l’Allemand Stauder, au Grenoblois Rostalski et à Jagu et Kempf (Schwenheim).

Brondani (Schwenheim), Brender (Team Meder) et Weber (Ratisbona) opéraient la jonction, imités plus tard par une douzaine d’autres coureurs, dont Braun (Eckwersheim), Vogel (Embrase), Becker (Team Meder), Geyer et Tritscher (Schwenheim).

Il a fallu attendre le 8e tour pour que Combes (Schwenheim) et Schuler (Eguisheim) parviennent à leur tour à compléter ce paquet d’une vingtaine d’échappés. Alexis Huck, lui, appartenait au groupe des sept qui avait anticipé le retour des deux précités, histoire de leur imposer une chasse plus longue.

Le futur vainqueur était accompagné de ses équipiers Brender et Becker, de Braun (Eckwersheim), victorieux l’an passé, de Kempf (Schwenheim) et des Allemands Hugger et Weber. Ce ne sera pas le bon coup, pas plus que la tentative menée peu après par Braun, encore lui, flanqué de G. Huck, Jagu et Rostalski.

Carton rouge pour Combes

Présent dans l’échappée constituée lors de l’avant-dernière rotation, l’Allemand Vogel dégageait la meilleure impression de facilité. Mais tout comme Braun, il se trouvait isolé. Une fois encore, Alexis Huck n’avait pas loupé cette offensive, pas plus que Becker et Brender. Combes, Brondani et Tritscher (Schwenheim) étaient là aussi. D’ailleurs, entre Lobsann et Soultz, Brondani et Combes multipliaient les démarrages.

Au dernier tour, à moins de 10 km de l’arrivée, Combes réussissait à creuser un écart, en fonçant du côté gauche de la route. Mais il devait rentrer dans le rang, sur injonction de l’arbitre placé derrière le groupe de tête. Une ultime tentative de Vogel, Tritscher et Becker ne rencontrait pas davantage de succès. Ils étaient donc sept, dont quatre sociétaires du VCUS Schwenheim, à s’expliquer au sprint. Un sprint qu’Alexis Huck s’appropriait devant Kevin Vogel et Lucas Brondani. Pour la 8e place, un autre Huck, Gaëtan, se montrait également le plus véloce, en devançant une quinzaine de coureurs.

Jour de premières

À Betschdorf, lors de la précédente organisation du VC Nord-Alsace, le Savernois Vincent Fiack avait fait grise mine. Très peu à l’aise dans les virages, il avait dû se contenter de l’avant-dernier rang des pass’cyclistes 1-2. Hier, il a pu s’exprimer sans mettre la main aux freins et s’est imposé pour la première fois en FFC, après avoir cherché l’an passé des bouquets en UFOLEP.

En petit comité (11 inscrits), les cadets, partis une minute après les pass’cyclistes, ont rejoint assez rapidement les aînés. Au sprint, Bryan Huck a trouvé, à son tour, l’ouverture, pour remporter sa première victoire de la saison. Soulagé et… assoiffé, il tentera de récidiver le 3 septembre à Batzendorf.

Autre premier bouquet de la saison, celui de Patrick Kraemer, sorti dans la plongée sur Lobsann. Ce champion de France des élus a exprimé son talent de rouleur, en reprenant Jean-Marc Bochinger, parti seul dans l’ultime montée, et en le devançant au sprint. Bon résultat aussi pour Margot Grosjean, 8e , quelques rangs de mieux que Fanny Stumpf (sociétaire de l’équipe de France de cyclo-cross), 11e , avec Lola Suss, 12e , dans sa roue.

Lauréat successif à Trimbach (cyclo-cross), Merkwiller et Betschdorf (les courses préalables organisées par son club, le VC Nord-Alsace), Anaël Finckbohner s’est aussi imposé à Soultz-sous-Forêts en prenant la poudre d’escampette dès le premier tour de la compétition des minimes. Il est vrai qu’il n’y a eu que la jeune Allemande Ina Marie Teschke pour se lancer à sa poursuite.

Résultats des locaux :

1,2, 3 Juniors :  Frey 30e, Tessier 36e

D1/D2 :  Million N. 3e, Weiss 8e, Philipps R., 18e, Million C. 15e, Kirsch 32e,Daab 38e, Schmitt 42e.

D3/D4 :  Schall D. 4e, Suss Lola 12eet première en juniors, François 13e, Sturm 28e, Pauer 29e.c

Cadets : Kolb 8e, Finckbohner H. 9e.

Minimes Finckbohner A. : 1er, Sublon 8e.

 

Commentaires

A SOUTZ SOUS FORÊTS IL EST...

Aucun événement

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 4 Compétiteurs
  • 13 Supporters